traduire avec Word

Traduire avec Word [2021]

Dans le cadre d’échanges en anglais, vous souhaitez traduire avec Word ?

  1. Vous avez reçu un document en anglais et vous souhaitez en avoir une (première) traduction en français pour comprendre de quoi il est question.
  2. Ou bien vous avez créé un document en français, et avez besoin d’un coup de pouce pour commencer votre traduction en anglais ?

Beaucoup d’outils en ligne existent pour traduire (dans un sens comme dans l’autre) tout document. Sachez que si vous travaillez déjà dans Word (ou la suite Office en général), un outil dans ce logiciel est déjà à votre disposition : Microsoft Traduction.

Note : il s’agit ici de traductions automatisées. Elles ont l’avantage d’être rapides, et conviennent donc parfaitement dans certaines situations (comprendre la substance d’un message qu’on vous a envoyé par exemple) L’inconvénient est qu’elles manquent parfois de « justesse » et donc nécessitent des relectures et de multiples corrections si vous souhaitez une traduction qualitative.

Traduire avec Word

Dans cet article, nous allons voir comment accéder et utiliser le traducteur de Word

  1. Ouvrir le document Word à traduire
  2. Cliquer sur l’onglet Révision
  3. Puis sur le bouton Langue
  4. Cliquer sur le bouton Traduire
  5. Et enfin, sur Traduire la sélection
  6. Le volet Traducteur apparaît à droite
  7. Sélectionner le texte à traduire : le traducteur détectera automatiquement la langue.
  8. Changer la Langue cible si besoin : il suffit de cliquer dessus, et taper le nom de la langue (un menu déroulant s’affichera alors)
  9. Le bouton Insérer (en bas à droite du volet Traducteur) permet de remplacer le texte du document par sa traduction.

Note : faire une copie du document Word d’origine avant de commencer la traduction, pour permettre d’y revenir en cas de besoin.

Si vous choisissez de traduire l’intégralité du document (2nd onglet du volet Traducteur), celui va créer un document Word pour vous où il aura traduit tout votre document. Il vous faudra alors sauvegarder ce nouveau document Word.

2 notes :
– Si vous avez reçu le texte anglais dans un email, il vous suffit de le sélectionner et de le copier dans un nouveau document Word et suivre les étapes décrites ci-dessus.
– Si vous utilisez la messagerie d’Outlook, c’est encore plus simple : Microsoft Traduction étant intégré, il vous suffira d’aller sur l’onglet Révision pour accéder au volet Traducteur.

Aller plus loin

Nous avons ici aborder la traduction français / anglais (et inversement), mais il existe de nombreuses autres langues disponibles dans Microsoft Traduction ( j’ai compté plus de 250 langues en incluant leurs variantes régionales) Cet outil est par ailleurs disponibles à l’intérieur de plusieurs logiciels (notamment la suite MS Office) : vous le retrouverez donc intégré à l’interface de logiciels tels que Excel, ou Outlook. Attention : vous avez besoin d’une connexion internet pour que le traducteur puisse fonctionner (car les bases de données sur lesquelles il s’appuie sont uniquement accessibles en ligne)

La traduction n’est pas un exercice aisé. Même si de nombreux outils ont été créés, et régulièrement améliorés, pour nous aider, l’humain reste indispensable dans bien des situations. Mon conseil :

  • commencer par « dégrossir » la traduction de votre texte à l’aide d’un outil de traduction ;
  • tout relire ligne par ligne pour corriger / affiner les tournures de phrases et le vocabulaire utilisé.

Outre Microsoft Traduction, DeepL Traduction est un autre excellent outil pour faire ce gros travail de défrichage. Celui-ci est complètement en ligne, et vous pouvez importer votre document en entier (par un simple drag-and-drop de votre document Word ou Powerpoint dans la fenêtre du navigateur) La traduction est rapide et le document traduit est téléchargé automatiquement sur votre disque dur (vérifiez votre dossier de téléchargements)