Ouvrir un fichier CSV

Ha voilà une bonne question ! Combien de fois vous est-il arrivé d’ouvrir un fichier CSV dans Excel, et d’obtenir de la « compote » ? Par « compote », j’entends : toutes les données s’affiche dans la première cellule de chaque ligne, les virgules entre les valeurs sont toujours visibles, il y a plein de caractères spéciaux à la place des accents …

En fait, un fichier CSV s’importe plutôt qu’il ne s’ouvre dans Excel. Je vous explique comment.

  1. Importer un fichier CSV dans Excel
  2. Pourquoi recourir à un fichier CSV ?
  3. Créer un fichier CSV 
  4. Pour aller plus loin
  5. Avant / Après

Importer un fichier CSV dans Excel

  1. Ouvrir Excel ;
  2. Créer un nouveau fichier (Fichier, puis Nouveau) ;
  3. Cliquer ensuite sur l’onglet Données ;
  4. À côté du gros bouton Obtenir des données (dans le coin supérieur gauche), cliquer sur le bouton intitulé « À partir d’un fichier texte / CSV » ;
  5. Dans la fenêtre pop-up Importer des données qui s’ouvre alors, il vous suffira d’aller chercher le fichier CSV que vous souhaitez ouvrir ;
  6. Excel vous proposera alors une mise en page dans une nouvelle fenêtre. Note importante : si votre fichier contient des « caractères spéciaux » (accents, etc…), il vous faudra sélectionner « Aucun » dans le premier menu déroulant (celui qui s’appelle « Origine du fichier ») : ils seront ainsi bien conservés lors de l’import.
  7. Cliquer sur le bouton « Charger » au bas de cette fenêtre.
  8. Note : Excel « détecte » automatiquement que la ligne contenant les noms des champs est manquante, et insère à la place une ligne pour que vous puissiez la compléter plus tard. Sinon, il utilisera les noms de champs pour les attribuer à chacune des colonnes du fichier Excel ;
  9. Sauvegarder votre fichier sous l’extension xlsx  (fichier Excel « normal ») si vous souhaitez conserver votre mise en forme.

Pourquoi recourir à un fichier CSV ?

L’intérêt principal est sa portabilité. Cette extension de fichier permet d’échanger plus facilement des données entre systèmes « hétérogènes » (systèmes d’exploitation, logiciels installés, paramètres de régionalisation …).

Disons, par exemple, que vous utilisez un logiciel comptable spécifique pour faire votre suivi. Vous devez envoyer des informations comptables contenues dans ce logiciel à un tiers (ça peut être une filiale située à l’étranger, ou une banque). Si vous ne savez pas quel logiciel possède ce tiers, il vous suffira d’exporter vos données sous forme CSV depuis votre logiciel comptable. Votre interlocuteur pourra alors consulter vos données en important votre CSV dans son tableur (Excel, OpenCalc…), ou même dans son logiciel comptable (si celui-ci reconnaît les fichiers CSV)

Créer un fichier CSV

  • Réciproquement, si vous souhaitez créer un fichier CSV, il vous suffira d’utiliser un simple éditeur de texte, tel que Blocnotes ;
  • La première ligne doit correspondre aux noms de champs ;
  • La 2nde ligne comportera votre première ligne de données séparées par une virgule.
  • Faites un retour à la ligne pour créer les autres lignes ;
  • Sauvegardez enfin votre fichier : Fichier > Enregistrer.
  • Sélectionner ANSI pour l’encodage (au bas de la fenêtre « Enregistrer ») si vous avez des caractères « spéciaux » (des accents notamment) que vous souhaitez conserver ;
  • Donner un nom à votre fichier, et finissez avec l’extension CSV.

Pour aller plus loin

  • CSV signifie Comma Separated Values : ce qui signifie littéralement « données séparées par des virgules » ;
  • Un fichier CSV s’ouvre dans tout tableur (tel qu’Excel, ou OpenCalc) ;
  • Typiquement, un fichier CSV, c’est un ensemble d’informations structurées, au même titre qu’une base de données ;
  • Chaque ligne du fichier CSV comporte une rangée de données, qui correspondra à une ligne dans Excel lorsqu’il sera importé ;
  • Chaque donnée est séparée de la suivante par une virgule. Ça signifie, qu’une fois le fichier CSV importé dans Excel, chaque donnée se verra attribuer une cellule bien à elle ;
  • La première ligne du fichier CSV est en général la ligne des champs (exple : Nom, Prénom, CP, Ville) : il est vivement conseillé de la créer, mais n’est pas obligatoire (on peut la créer dans un 2nd temps, une fois le fichier importé dans Excel) ;
  • Chacun des noms de champs de cette première ligne du fichier CSV, correspondra ensuite au nom de chacune des colonnes du fichier Excel dans lequel il sera importé ;
  • Les données stockées dans un fichier CSV sont sous forme « brute » (il n’y a pas de mise en forme)

Avant / Après

… et après : import dans Excel
Avant : ouverture dans Excel